Les CDDI des ateliers et chantiers d’insertion (ACI)

Un contrat d’objectif

 

Les salariés des ACI sont embauchés en contrat à durée déterminée d’insertion (CDDI) d’une durée de 4 mois, renouvelable jusqu’à 24 mois. Ce contrat étant considéré comme un tremplin vers le monde du travail.
Chaque salarié signe au moment de son intégration un contrat d’objectif qui est établi avec le Conseiller en Insertion Professionnelle.
Il permet de suivre l’évolution du salarié lors de son parcours d’insertion, ou ventuellement de le recentrer.

Des actions collectives

 

Des ateliers collectifs ont été mis en place :
Droit du travail : lecture d’un bulletin de paie, d’un contrat de travail, présentation des différents contrats de travail …
Entretien de recrutement : exercice consistant à simuler un entretien de recrutement.

L’objectif de cet exercice est de permettre au salarié en insertion de pouvoir :
– Lire et comprendre une annonce d’offre d’emploi
– Développer la communication orale : faire le bilan de son parcours professionnel et personnel
– Être attentif à son image : soigner son apparence, l’adapter à la situation de travail liée au poste Ateliers sur la gestion de son budget

Interventions extérieures

 

Elles ont pour objectif de permettre aux salariés de présenter l’activité des jardins et proposer la vente de légumes, de découvrir des entreprises et les différents secteurs d’activité, de faire des candidatures spontanées de demande d’emploi, et d’effectuer un travail de communication.
Elles se font par le biais :
– d’une agence d’intérim (Actual Intérim est déjà venue présenter les attentes des agences d’intérim)
– des visites d’entreprises (Agrispor, les caramels d’Isigny-sur-Mer…)
– du démarchage d’entreprises (certains salariés en insertion ont pu démarcher des entreprises afin de présenter l’activité support des Ateliers Jardins d’Insertion)
– visite d’une des zones industrielles de Carentan
– visite des Rives de l’Orne

Salariés en insertion ayant travaillé dans la structure pendant l’année 2019 Nombre Ages de moins de 26 ans Ages de 26 à 45 ans Ages de 45 à 55 ans Ages de plus de 55 ans
TOTAL HOMMES 51 4 32 10 5
dont bénéficiaires du RSA 42 2 30 7 3
dont bénéficiaires de l’ASS 4 1 1 1 1
dont travailleurs handicapés
dont résidant dans un QPV 5 1 1  2 1
TOTAL FEMMES 31 5 19 5 2
dont bénéficiaires du RSA 26 4 16 6
dont bénéficiaires de l’ASS 4 0 2 2
dont travailleurs handicapés
dont résidant dans un QPV 1 1
TOTAL 82 9 51 15 7
dont bénéficiaires du RSA 68 6 46 13 3
dont bénéficiaires de l’ASS 8 1 3 1 3
dont travailleurs handicapés
dont résidant dans un QPV 6 1 2 2 1

Typologie du public accueillis en 2019

 

Vit’Actif accueille des personnes éloignées de l’emploi : bénéficiaires du RSA et proche du territoire de chaque jardin.

 

Niveau de formation

Salariés en insertion ayant travaillé dans la structure

pendant l’année 2019

Hommes Femmes Total
Niveau I à III 1 1 2
Niveau IV 3 2 5
Niveau V 23 14 34
Niveau Vbis
Niveau VI 24 14 38
TOTAL 51 31 82

 

Durée d’ancienneté dans le chômage Salariés en insertion ayant travaillé dans la structure pendant l’année 2019
Hommes Femmes Total
Demandeurs d’emploi de moins d’un an 5 4 9
Demandeurs d’emploi entre un et deux ans

20

 

10 30
Demandeurs d’emploi de plus de deux ans 26 17 43
TOTAL 51 3 82

Elles sont salariées à ½ temps (26 ou 28 h /semaine). La signature du contrat de travail est une étape importante pour elles car elles ont le sentiment de redevenir « normales », pour certaines c’est la 1ère fois qu’elles vont avoir un contrat de travail, d’autres ont été écartées du monde du travail depuis très longtemps.

Sur chaque jardin intervient un

  • Encadrant technique : il est là pour planifier les tâches, encadrer les personnes, apporter des connaissances techniques, jouer le rôle de médiateur parfois…
  • Un accompagnateur socioprofessionnel : il est là pour envisager l’après jardin et rappeler régulièrement que le travail ici est juste un tremplin…

A travers l’activité support de Vit’Actif « le maraichage », il va s’agir dans un premier pour les salariés de reprendre :

un rythme de travail

travailler en groupe

s’investir sur une activité

Grace à cette activité, elles vont développer de nouvelles compétences :

  • Compétences transversales : ponctualité, assiduité, communication, mobilité, organisation…
  • Compétences liées au maraichage : connaissance des légumes, du cycle de croissance d’une plante, des travaux liés à la préparation du terrain…
  • Certaines personnes vont être mobilisées pour développer des compétences en tant que « chauffeur livreur », « vente », « espaces verts » ….

 

Pour cela, Vit’Actif va régulièrement évaluer chaque salarié, en présence de l’encadrant et de l’accompagnateur socioprofessionnel. Il s’agit d’un temps d’échange, de communication et permet de travailler des axes de travail.

 

L’accompagnateur socioprofessionnel va intervenir dans un premier temps afin de lever si possible les freins à une insertion : logement, financier, santé…

Il va aider le salarié à formuler un projet professionnel. Ce projet va, selon les personnes, se dérouler en plusieurs phases : pour certains la remise à niveau en français, mathématiques, pour d’autres le travail sur la mobilité, mise en place d’immersion… Il va orienter les salariés vers différents acteurs présents sur le territoire : plateforme mobilité, organisme de formation, entreprises, agences d’interim…

Il faut que le salarié soit acteur de son parcours, l’accompagnateur est juste là pour l’aider, l’écouter, le conseiller et l’orienter.

Tout au long du parcours, le salarié est invité à suivre des ateliers en interne :

  • Maraichage,
  • Droit du travail, lecture d’un contrat de travail…
  • Recherche d’offres d’emploi
  • Technique de recherche d’emploi
  • ….

 

Des ateliers à l’extérieur :

  • Remise à niveau
  • Cours de code
  • Visites d’entreprise
  • Participation à des actions ponctuelles : fête de l’arbre, forum pour l’emploi, portes ouvertes sur le jardin…
maraîchers

Quelques chiffres

Vit’Actif accueille en moyenne 90 personnes bénéficiaires du RSA

BRSA

Total salariés

 

Nbre

%

Nbre

%

I Emploi durable

7

15.60

8

16

En CDI non aidé

3

 

3

 

En CDI aidé

 

 

 

 

En CDI dans la structure

 

 

 

 

En CDD d’une durée de plus de 6 mois et de plus de 20 heures en temps de travail

3

 

4

 

En CDD d’une durée de plus de 6 mois et de moins de 20 heures en temps de travail

 

 

 

 

Création ou reprise d’entreprise à son compte Þ

1

 

1

 

Intégration dans la fonction publique

 

 

 

 

II Emploi de transition

9

20

11

22

En CDD de moins de 6 mois ou contrat de mission (Hors ETTI)

7

 

9

 

En contrat aidé de secteur marchand

 

 

 

 

En contrat aidé de secteur non marchand (Hors IAE)

2

 

2

 

Entrée en ESAT

 

 

 

 

III Sortie positive

11

24.40

11

22

Pour une durée déterminée dans une autre SIAE (y compris CUI en ACI)

1

 

1

 

Entrée ou poursuite de formation qualifiante

4

 

4

 

Autre sortie reconnue comme positive par l’Unité Territoriale du Calvados et précisée dans la convention :

– Obtention du CACES (en lien avec le projet professionnel)

– Obtention du Permis B (justification d’un accompagnement par l’ACI)

Constitution du dossier de Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH),

 

 

1

4

 

 

 

1

4

 

Prise des droits à la retraite

1

 

 

 

IV Autres sorties

18

40

20

10

Inactif

 

 

 

 

Au chômage

12

 

13

 

Sans nouvelles

5

 

6

 

Autres (à préciser) problème santé incompatible avec l’activité maraichage

1

 

 

 

 

 

BRSA

Total salariés

 

Nbre

%

Nbre

%

I Emploi durable

5

15

5

14

En CDI non aidé

3

9

3

8

En CDI aidé

 

 

 

 

En CDI dans la structure

 

 

 

 

En CDD d’une durée de plus de 6 mois et de plus de 20 heures en temps de travail

1

3

1

3

En CDD d’une durée de plus de 6 mois et de moins de 20 heures en temps de travail

 

 

 

 

Création ou reprise d’entreprise à son compte

1

3

1

3

Intégration dans la fonction publique

 

 

 

 

II Emploi de transition

7

21

7

19

En CDD de moins de 6 mois ou contrat de mission (Hors ETTI)

7

21

7

19

En contrat aidé de secteur marchand

 

 

 

 

En contrat aidé de secteur non marchand (Hors IAE)

 

 

 

 

Entrée en ESAT

 

 

 

 

III Sortie positive

11

32

11

30

Pour une durée déterminée dans une autre SIAE (y compris CUI en ACI)

1

3

1

3

Entrée ou poursuite de formation qualifiante

4

12

4

11

Autre sortie reconnue comme positive et précisée dans la convention :

– Obtention du CACES (en lien avec le projet professionnel)

– Obtention du Permis B (justification d’un accompagnement par l’ACI)

Constitution du dossier de Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH),

 

5

1

 

5

3

 

5

1

 

14

3

Prise des droits à la retraite

 

 

 

 

IV Autres sorties

11

32

14

38

Inactif

 

 

 

 

Au chômage

6

18

9

24

Sans nouvelles

5

15

5

14

Autres (à préciser)

 

 

 

 

>